Nationale 3: Un ultime combat

Pessac (35) / Côte Basque HB (28)
Mi-temps
18-12

Cette dernière rencontre de la phase de poule avait une saveur de finale entre deux équipes qui souhaitaient terminer à la première place du classement. Un combat qui voit la victoire des locales, Pessac, au détriment de la formation basque qui n’a pourtant pas démérité.
Comme le souligne Philippe Pag (Pessac), les Girondines ont gagné de façon convaincante « nos Violettes ont assuré, se sont montrées à la hauteur de leur statut et de leurs ambitions à figurer tout en haut dans ce championnat relevé de N3. Elles ont gagné, de façon convaincante, et les spectateurs ont assisté à un match de très bon niveau, entre deux équipes affûtées et performantes. En face, Côte Basque, constituée d’un joli collectif de jeunes joueuses talentueuses, a offert une opposition de qualité et, pour ma part, je n’ai nul doute à penser qu’à l’issue des plays-offs elles seront en position d’accéder à la N2F. Il leur aura manqué la part d’expérience de nos Violettes, capables d’accélérer très fort dès la moindre faiblesse adverse, mais aussi de gérer « tranquillement » ensuite pour récupérer, en mettant en œuvre une activité défensive rigoureuse et très propre ».
Du côté de Jérôme Dolosor, le sentiment reste positif malgré la défaite « un déplacement encore une fois avec un effectif réduit (9 joueuses). Une entame de match compliquée où nous sommes rapidement menés de 3 buts. Les filles ne lâchent rien et reviennent au score, menant même au 1/4 d’heure de jeu (6-7). Mais la fatigue et le manque de rotation vont peser sur les corps et surtout dans les têtes. De trop nombreuses pertes de balles laissent Pessac creuser l’écart à la mi-temps (18-12).
Jérôme loue la force de caractère de ses joueuses « le début de seconde période est également à l’avantage des locales qui vont compter jusqu’à 12 buts d’avance. Les filles montrent leur force de caractère et à aucun moment ne vont refuser le jeu. Avec une défense solidaire, agressive, elles vont récupérer de nombreux ballons, mieux gérer leurs phases offensives et finalement ne s’incliner que de 7 buts. Félicitations tout de même pour cette prestation et cet engagement. Maintenant place à la seconde phase ».
Des play-offs et ses confrontations nord/sud avec Périgueux (24), Prahecq (79), Rochechouart et Le Palais (87) qui s’invitent au bal de la montée en N2.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s